Grottes de Matata – Chateau de Beaulon – 25 juin 2017

Le dimanche 25 juin 2017, de très bon matin, partant de Marnes, un car emmena une vingtaine d’adhérents de L’Amitié Marnoise et du Comité des Fêtes en direction de Meschers-sur-Gironde (après un bref arrêt à Rochefort afin d’augmenter le groupe et compléter le car).

 

Arrivée à Meschers-sur-Gironde , à une dizaine de kilomètres de Royan.

Commençons par  une visite commentée des grottes de Matata.
Ouvertes à la visite de Pâques à la Toussaint, elles forment un musée consacré à la vie des « Troglodytes » au cours des siècles.
Disposées sur deux étages, elles forment un réseau de cellules auxquelles on accède par des couloirs et des escaliers.
Des habitats traditionnels saintongeais ont été reconstitués, illustrant, mannequins, meubles et ustensiles à l’appui, la vie de ceux qui ont vécu dans ces grottes au fil des siècles. Une salle a été convertie en un petit écomusée où sont présentés des fossiles, mais aussi des aquariums.

Après un déjeuner à Talmont-sur-Gironde, une trop brève visite dans cette petite cité de caractère permit de découvrir les rues du bourg bordées de maisons anciennes, volontairement très basses afin de limiter la prise au vent, couvertes de tuiles roses et presque toutes blanchies à la chaux.

Le voyage s’est poursuivi par la visite des extérieurs du château de Beaulon.
Dans les 13 hectares du parc, un arboretum permet de découvrir des arbres remarquables.
Au coeur du sous-bois séculaire, on est surpris par les « Fontaines Bleues », sources naturelles jouant de l’indigo au turquoise, drapées dans leurs légendes et leurs mystères.

Le château étant une propriété privée, on doit se limiter à l’extérieur.

Pour terminer, lors d’une dégustation, l’assistance a pu prendre connaissance du travail nécessité par la distillerie du raisin récolté sur la centaine d’hectares du château afin de le transformer, après quelques années, en pineau blanc et rouge.