Musiques minimalistes – 1 octobre 2017

Le château d’Oiron a accueilli Tyndo (Conservatoire de musiques et de danses du Thouarsais) et les musiques minimalistes.

A 14 heures 30, dans la salle des Anamorphoses, Stéphane Bonneau (professeur de violoncelle du Conservatoire et membre de l’ensemble de 14 violoncelles, Nomos), a présenté les origines de la musique minimaliste.
Après cet exposé, il a interprété The South Down’s de Gavin Bryars, accompagné au piano par François Goutal.
Ensuite chacun a pu découvrir la chambre d’écoute de Gavin Bryars.

A l’initiative de Julien Coupet, professeur de guitare au Conservatoire, une oeuvre System Out a été commandée au compositeur Jean-Marie Lemarchand. A 15 heures 30, ce dernier a rencontré les élèves du conservatoire.
Après avoir suivi les cours de composition de Michel Merlet (ancien élève d’Olivier Messiaen) à l’École normale de musique de Paris, Jean-Marie Lemarchand y obtient en 2004 le Diplôme supérieur de composition, 1er nommé à l’unanimité du jury. Il reçoit cette même année une bourse de la SACEM, dont il est depuis sociétaire, ainsi que du Royaume de la Musique (Fondation Raynaud-Zurfluh). Il se dirige ensuite vers la musique de films en composant les bandes originales de courts métrages de réalisateurs de l’ESRA.

A 16 heures 30, dans la salle d’Armes, les élèves des classes Guitare classique et Musiques actuelles (guitares électriques, basses, guitares folk et grand ensemble de guitares classiques) ont donc créé l’oeuvre System Out.
L’après-midi s’est terminée par l’interprétation de In C de Terry Riley, par les professeurs et élèves des 2e et 3e cycles de guitare.

 

Le texte ci-dessous  a été publiée dans la NewsLetter n° 34 (novembre 2017) du conservatoire Tyndo.